Le Chemin des Grands Maîtres

– Attends, attends-moi… où vas-tu ?
– Pas si vite… où cours-tu ? 

Montre-moi le chemin qui mène au Bois des Reppes.
Celui où l’on fait la farandole, pieds-nus dans la rosée du matin
Sous le regard de l’orme champêtre et des chênes pédonculés qui murmurent des paroles de grands maîtres, des maîtres d’école et des maîtres du temps. 
Emmène-moi là-bas, j’ai envie d’apprendre,
le passé, le futur, mais surtout le présent.

Devenir moi aussi un grand maître.
Un maître du souffle, un maître du temps, mais surtout le maître de ma vie